Le plus beau couteau du monde…

Fr only

… C’est celui qui a été forgé par la main d’un ami !

J’ai cette chance incroyable d’avoir des amis qui sont tous (ou presque) des super héros. Et dans le lot, il y a Michael Simonini alias MSIM ou encore Mike qui en plus d’être un informaticien chevronné (on le remercie d’ailleurs pour ce blog), un super maître chaolin de l’Iaido (on me dit dans l’oreillette que le titre officiel c’est 6ème dan), un passionné de cuisine japonaise et de bière, a pour super pouvoir le fait de s’être lancé il y a trois ans dans l’apprentissage de la forge artisanale et de s’y épanouir comme un poisson dans l’eau.

C’est à la forge d’ostiches qu’il a fait ses classes et qu’il continue à apprendre toutes les techniques nécessaires à l’épanouissement de son art. C’est aussi là-bas qu’il a forgé de ses mains mon “précieux”,  un cadeau d’une valeur inestimable que je peux passer des heures à scruter depuis que j’ai posé mes valises et qu’il trône (enfin !) dans ma cuisine.

Knife_Couteau_damascus_Handforged_Forge main_Artisanat_Forge d ostiches_Belgique_Belgium_Butternut_Courge_2

Knife_Couteau_Handforge_Forge main_Forges d ostiches_Belgique_Belgium_Simonini_Msim_Butternut_Damascus

Handforged damascus knife_Couteau forge main en damas_Belgique_Forge d ostiche_Belgium_butternut

Oui, oui, vous ne rêvez pas, mon précieux est bien en damas, une technique qui consiste (si je me souviens bien) à “plier”/souder plusieurs aciers avec des teneurs en carbone et en alliages différents pour faire apparaître des dessins blancs et noirs sur la lame du couteau. Mais le damas c’est surtout superbe et ça donne une sacrément belle allure à mon précieux.

Le retour à l’artisanat, dans mon monde du retour au calme, de la cuisine de saison et de la reconnexion à la nature, ça fait du sens. Car dans chaque objet que Mike réalise il y met un peu de lui et un peu de la personne pour qui il travaille pendant des heures. Et pour chaque centime dépensé dans un objet fait main il y a finalement comme un acte politique, le soutien d’un rêve et d’une passion et la volonté de valoriser la différence et le caractère unique des choses face à la standardisation mondiale.

Et puis en ce qui me concerne, “mon précieux” il en jette aussi surtout un max et il est rempli de toutes les discussions animées et passionnées dans les couloirs de la RTBF avec Mike sur la cuisine, le voyage, les souvenirs d’une journée partagée à Tokyo et les contours de ce blog et de mon projet de vie puisque beaucoup de mes anciens collègues ont été très présents et acteurs de l’ombre du projet Eats to west. Alors j’en profite pour dire un immense merci à la team iRTBF (les responsables se reconnaîtront) et un merci tout particulier à Mike qui continue constamment de me faire rêver avec ses super pouvoirs que je trouve très inspirants !

 

Je vous laisse découvrir plus d’information sur Mike et sa passion ici.
Plus d’information sur la forge d’ostiches ici.
Et puis un joli reportage vidéo du JT de la RTBF ici sur la forge et le travail du forgeron.

Et pour ceux qui seraient intéressés par un bel objet unique forgé à la main, vous pouvez contacter mike via son adresse mail : michael.simonini@gmail.com.

 

1 Comment

  1. Très bel article et “précieux” magnifique, sans aucun doute très utile.

    Post a Reply

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © 2014 · All Rights Reserved · Eats To West