Les ptites cantines sympas de Gyeongju – Corée du sud

English version

Parce que les expats sont toujours d’excellentes sources d’informations…

Pour passer la partie anecdote et aller directement aux infos restos, c’est ici

Comme souvent au cours de cette aventure incroyable, on a été bien inspiré (enfin surtout mon meilleur ami) dès notre arrivée à Gyeongju et on a pris un super départ. L’inspiration ici s’appelle “Nahbi brunch“.

En quelques mots… On était un peu choqué du manque de fraîcheur et du manque de soin apporté à la cuisine à Seorksan (je reviendrai là-dessus plus tard). Rappelons juste que c’est un endroit uniquement touristique et du coup TRES touristique, les restaurateurs n’ont donc pas besoin de faire d’efforts pour s’assurer que les clients reviennent… C’est bien triste. Comme mon chef en 3ème année le disait : Notre métier c’est LE GOUT !!!

On cherchait donc quelque chose de frais, de simple, de facile et d’occidental à se mettre sous la dent pour notre premier repas à Gyeongju. Pari réussi avec Nahbi brunch où on a trouvé des sandwichs type club au bacon, oeufs, tomates, laitue, fromage, bien garnis et super frais, ça fait du bien ! Mais au-delà de la qualité des produits ce qui nous a changé le séjour c’est surtout la gentillesse et l’hospitalité du propriétaire des lieux. Ni une, ni deux, il nous recommandait ses 2 restos coréens favoris pour la suite et nous invitait le soir même à une soirée d’expat.

Quelques heures plus tard, nous voilà attablés avec une bière belge (Hoegaarden certes mais belge quand même), entourés d’Anglais, de Canadiens, d’Américains expatriés et de Coréens venus pour se perfectionner en anglais. Bien évidemment nous on en a profité pour apprendre :

  • Des coutumes coréennes – comme le fait de toujours tendre quelque chose avec les deux mains ainsi que servir à boire avec les deux mains en guise de marque de respect
  • A prononcer le nom de la vodka locale en coréen – on ne sait jamais…
  • Quelques règles de vie en communauté et la gymnastique de cerveau que les Coréens doivent mettre en place afin de parler avec respect à leurs aînés
  • Des blagues anglo-coréennes qui marchent aussi en français du genre : Que dit un pain en s’écrasant contre un mur? … Suspens … “BANG” – Parce que “Bang” en coréen veut dire “pain” (ça mérite au moins un sourire, non?)
  • ET SURTOUT : Quelques noms de restos coréens dans Gyeongju qu’il ne faut pas rater :

 

Sandwich à l’occidental et event en tous genres : Nahbi brunch

Page facebook du resto avec tous les events présentés : ici

Sandwich frais en tout genre, boisson chaudes, brunch complets, tarte à la pomme, brownie accompagné de glace à la vanille et bières à la carte. Entre 5000 et 5500 Won pour un sandwich 4000 pour le brownie avec la glace, c’est pas très cher (pour la Corée) et c’est bon !

Gyeongju_Nahbi brunch_Sandwich_Best place to meet people_Expat world_Korea_South korea

 

Intestins à toutes les sauces

Mention spéciale pour Quentin qui nous a fait découvrir cette excellente adresse de “makchang” (intestins) qui valait largement le détour.

Ici on trouve donc des intestins de boeuf, de porc et d’autres provenances encore inconnues, au barbecue et accompagnés de champignons, oignons au vinaigre, oeuf en cocotte, maïs au fromage (ne pas trop s’émouvoir à l’idée de trouver du fromage en Corée, car je cherche encore le goût de fromage dans ce plat), salades à la sauce pêche, gâteaux de riz etc. Entre 5000 et 7000 won la portion de viande, accompagnements compris.

Gyeongju_Makchang_korean food_South korea_Top things to do_Specialities_intestines_pork

Gyeongju_Makchang_korean food_South korea_Top things to do_Specialities_intestines_Pork bbq

 

“Gyory Gimbap” : le roll à emporter

“Gyory” pour le village où trouver ce resto à Gyeongju et “Gimbap” pour le fait que ça soit un roll type californian roll avec de l’oeuf, concombre, carottes, pickles, “jambon”, riz et algue pour encercler le tout. C’est frais, c’est bon, c’est parfait comme pique-nique dans les parcs de Gyeongju.

L’adresse est peu connue des étrangers mais d’après notre camarade coréen, ce sont les meilleurs de la ville et ça ne coûte que 5600 won la portion.

Gyeongju_Gimbap_Gyori_fresh food_South korea_korea_Specialities_take away

Gyeongju_Gimbap_Gyori_fresh food_South korea_korea_Specialities_take away_Top things to do

 

Hwangnam Bread : Le petit bun fourré à la pâte de haricot rouge (site web ici)

Je ne vais pas mentir, cette découverte ne m’a pas autant enthousiasmer que les intestins de porc au barbecue mais si des fois vous souhaitez goûter les “meilleurs” en ville, il faut se rendre à Hwangnam. Ces petits buns ne s’achètent ici que par 20 et ils coûtent quand même 16000 won.. no comment.

Gyeongju_Hwangnam_Famous bread_beans paste_Top things to_Korean food_South korea_specialities

 

Pajon et Makgeolli : Sukyoung shikdang

Pajon pour une sorte de crêpe aux oignons jeunes et Makgeolli pour le vin de riz, dans un resto qui est en fait LE resto pour manger des “Bibimbap”. Oui, comme de bons touristes que nous sommes, on a commandé un accompagnement et du vin dans un resto qui ne vend normalement qu’une spécialité de riz… Un peu comme si je commandais de la purée et un verre de vin en France dans un resto qui vend des steak frites finalement… Bref, la spécialité de ce resto c’est donc le “bibimbap” mais on a pas goûté, leur “pajon” (crêpe aux oignons jeunes) était un peu gras mais le goût était bon et par contre leur vin de riz maison était à tomber par terre (au sens du goût, pas du degré d’alcool hein).

Gyeongju_korean food_Pajon_Top things to do_south korea_specialities

Gyeongju_korean food_Makgeolli homemade_Top things to do_south korea_Specialities

 

Et pour finir, parce que même si on n’a pas eu assez de temps pour tout essayer, il y a encore les deux restos recommandés par Nahbi et une reco d’un restaurateur local ne peut pas se perdre dans la nature :

Marché de la gare pour un ensemble de spécialités à grignoter

LE resto pour un “galbi”, barbecue coréen à Gyeongju

Merci mille fois à l’équipe de choc du Nahbi brunch, sans vous, notre séjour à Gyeongju n’aurait pas été le même !

Copyright © 2014 · All Rights Reserved · Eats To West