Faire du volontariat dans un homestay de Sa Pa…

English version

Ou quand une bonne idée se transforme en leçon de vie

Alors voilà, on a fait notre premier volontariat… Hé bien il va me falloir un peu de temps pour retenter l’affaire et surtout de plus longs échanges par mail avant d’accepter n’importe quoi !

L’idée que j’avais du volontariat et plus précisément du wwoofing :

Pour moi, ce que j’en avais compris au fil des récits des uns et des autres et de mes lectures sur le web c’est que le wwoofing c’était rejoindre une communauté de hippies voyageurs afin d’échanger travail difficile dans les champs, à la construction d’une maison écologique ou au soin d’animaux contre apprentissage, nourriture et toit pour la nuit.

Je me voyais donc déjà en train de trimer comme j’avais pu le faire à Rize en Turquie, Farahj en Iran ou à Luang Namtha au Laos avec Max mais dans un cadre plus respectueux de la nature, moins agriculture intense et surtout avec une bande d’illuminés bien cool avec qui on pourrait débattre des heures durant de combien la vie serait facile si seulement les gens voulaient bien échanger haine contre amour…

Change_New life_Friendship_Changement_Nouvelle vie_Etre entoure_Ensemble_Amitié

 

L’offre trouvée sur le site de wwoofing Vietnam:

Eddie
Lao Cai province, Sapa town
Vietnam
Nous sommes Eddie, Hien, et le petit Tommie, 2 ans. Nous nous trouvons dans le petit village de Ta Van à 20 minutes de Sapa. Une des plus belles régions du Vietnam. Ici, vous pourrez expérimenter la culture vietnamienne; perdu au milieu des montagnes et entouré de champs de riz. Nous avons un Bar ainsi qu’une maison d’hôte dans le village de Ta van. Nous cherchons des volontaires pour nous aider à construire une nouvelle maison dans la montagne, maintenir notre petit jardin où poussent nos légumes et fleurs, aider la communauté locale dans ses tâches quotidiennes et nous aider à tenir la maison d’hôte et le bar… Vous participerez ainsi au développement de la communauté locale. Nous adorons les échanges culturels et nous serions très contents de vous accueillir dans notre famille pour le temps que vous passerez avec nous.

Chouette n’est-ce pas? Allé, Max, fais ton sac, on va à Sa Pa !!!

Chnage New life_Chnagement_Nouvelle vie_Nouveau défi

Ce qu’il en était réellement:

  • Pas de chance, en décembre il fait excessivement froid dans la région de Sa Pa. Nous avons eu des températures entre 0 et 4°C, nous étions quasiment continuellement enfermés dans un nuage (pas de vue sur la vallée donc) et la pluie était quasiment constante. Pourtant, on nous demandait de rester 2h dehors chaque jour entre 14h et 16h afin de dire aux touristes de passage qu’on avait un feu, du thé pomme-cannelle et du vin chaud à l’intérieur.
  • La nouvelle maison était construite, le jardin ni fait ni à faire. Quelques herbes poussaient bien dans leur jardin privé mais la nourriture qui était servie aux clients était livrée chaque jour à moto par un monsieur qui était payé pour cela. La maison d’hôtes n’a vu quasiment aucun client lors de notre passage… Il ne restait plus que le bar donc que l’on tenait de 14 à 22 heures tous les jours.
  • Pour ce qui est de la communauté locale, Sa Pa, Ta Van ainsi que Lao Chai (qui sont les trois villages touristiques de la région), ne sont QUE portés sur le tourisme. Une sorte de Disneyland à la vietnamienne où Mickey est remplacé par une mamie hmong avec son turban et sa jolie jupe à motifs qui ne vous accoste que pour vous “servir” de guide contre paiement, Cendrillon par une jeune femme qui vient vous accoster uniquement pour vous vendre des bracelets et des sacs soit-disant faits mains, et enfin Aladin par des jeunes ou moins jeunes hommes qui vous proposent de faire “taxi” avec leur moto. Bref, on est loin de Pocahontas… Ou finalement pas tant que ça si on s’arrête à la première partie (?!?).
  • Pour ce qui est des échanges culturels, l’homme de la famille ne descendait de chez lui que pour prendre le repas. La femme, business woman, semblait partagée entre ses songes, le fait qu’elle avait besoin de nous pour tenir son bar et le fait qu’elle souhaitait apprendre des choses de nous mais n’était prête à rien en échange (j’ai même fait une tarte aux pommes à leur demande en demandant si en échange je pouvais finalement venir en cuisine le soir pour apprendre une recette vietnamienne… On m’a dit oui, j’attends encore ma contrepartie du coup j’en ai profité pour espionner le process des cacahuètes à la citronnelle). Parsemez le tout avec le fait qu’on n’était pas du tout intégré dans la famille mais plutôt dans une cabane près de la maison d’hôtes sans isolation, sans chauffage et avec un taux d’humidité avoisinant les 80%, par 0°C… Je vous laisse faire le calcul.

New life_change_Chnagement_Nouveau départ_Valeurs_Values_PhilosophieCa fait réfléchir sur les valeurs à défendre dans la vie…

 

Mais, nous n’avons pas tout perdu. On a fait les découvertes suivantes : 

  • A deux, même dans l’adversité, on rit quand même bien et on arrive à passer des bons moments.
  • Faire un sapin de Noël avec des bouteilles de bières vides, c’est possible quand Max Gyver se met aux commandes.
  • Cuisiner ensemble est définitivement une activité qu’on adore et dans ce domaine comme dans tous les autres, nos compétences sont super complémentaires… Bref, on est une équipe de choc !
  • Je dois être vigilante à ne pas laisser l’argent me contrôler lorsque j’aurai mon propre “chez moi” et il est donc important d’y réfléchir dès maintenant et de trouver ma façon de gérer les finances de façon équitable et intelligente… Autant dire que je travaille encore à cette partie.
  • Je devrai être vigilante de ne pas me laisser envahir par la routine et les “touristes” afin de garder un concept frais qui se renouvelle et un enthousiasme intact pour partager des choses intéressantes avec les gens que j’accueillerai en stage ou en tant que “guests”.
  • J’ai du pain sur la planche… Mais j’ai hâte de commencer à me retrousser les manches !

Copyright © 2014 · All Rights Reserved · Eats To West