Matsoni – Yaourt, Géorgie

English version

Matsoni : le yaourt géorgien, régal de mes petits-déjeuners

On m’a dit que les bactéries utilisées pour faire le yaourt (lait fermenté) en Géorgie étaient différentes des bactéries bulgares, grecques ou autres et que c’est ce qui le rend si doux et peu acide. Je n’ai pas réussi à trouver le nom de ces bactéries sur la toile mais je ne désespère pas de trouver un jour. Et pour ce qui est du jour où je serai rentrée et prête à me lancer dans la fabrication de produits laitiers, je serai obligée de retourner chercher un yaourt bulgare, un géorgien et un grec, tous homemade, pour faire la différence une bonne fois pour toute et avoir ma petite culture de bactéries.

Par contre, je connais le process et je dois dire que je ne pensais pas que faire de si bons yaourts était si simple.

Ingrédients:

  • Une cuillère à café de yaourt nature d’une précédente fermentation
  • Un demi-litre de lait de vache fraîchement sorti des pis de la bête
  • Un bocal en verre

Préparation :

  • Faire bouillir le lait pour enlever toutes les mauvaises bactéries et risques de maladies
  • Garder le lait tiède et le mettre dans le bocal en verre
  • Ajouter la cuillère de yaourt et remuer
  • Couvrir, dans cet ordre, avec une planche en bois, du papier journal et entourer le (s) pot(s) avec des couvertures chaudes type couvertures en laine
  • Laisser ainsi et ne surtout pas toucher pendant 4h

Après 4h, c’est fait, il faut donc mettre les yaourts au frais ou les déguster. Il est possible de consommer le matsoni avec ou sans exhausteur de goût ou arôme comme le sucre, le miel, les fruits etc…  Au cours de mes recherches j’ai même découvert qu’il était possible de faire fermenter du lait avec du miel.

 

Matsoni_Georgia_Kakheti_Yogurt_Breakfast_Telavi